Login

Vous avez dit trente jours ?


Le contribuable dispose d’un mois pour réagir. Un délai mal calculé, et l’impôt s’évapore.

 

source: www.lalibre.be, 28 février 2011.


visionné 1261 fois